Vision

Service à la clientèle

Gynécologie

ORL

Esthétique

Urologie

Laser YAG multimodal Ultra Q Reflex pour corps flottants

Le système Ultra Q ReflexMC est indiqué pour les capsulotomies réalisées avec des lentilles intraoculaires (LIO) de nouvelle génération, les iridotomies périphériques pour le glaucome et les vitréolyses au laser YAG pour le traitement des opacités et des filaments vitréens.


Le nouveau Ultra Q ReflexMC est le premier laser YAG au monde conçu pour effectuer des traitements YAG antérieurs et postérieurs; il convient parfaitement au traitement des opacités et des filaments vitréens. Le système Reflex TechnologyMC comprend un émetteur laser coaxial breveté doté d’un système optique optimisé qui permet de traiter les opacités et les corps flottants présents dans le vitré de manière efficace et sûre.

Le système Ultra Q ReflexMC minimise la probabilité d’erreurs de focalisation et le risque de lésion du cristallin ou de la rétine en travaillant dans le segment postérieur, ce qui en fait l’instrument idéal pour cibler les opacités et les filaments vitréens. Dans le segment antérieur, le système Ultra Q ReflexMC vous permet d’effectuer des procédures de capsulotomie et d’iridotomie en utilisant des niveaux de puissance inférieurs et plus efficaces, et ce, avec un risque réduit d’effets secondaires.

Optique optimisée pour une vision parfaite

La qualité et la conception des optiques de la lampe à fente du système Ultra Q Reflex sont optimisées pour les procédures du segment antérieur et du segment postérieur au laser YAG. L’utilisation de verre crown de haute qualité et de revêtements anti-reflet multicouche pour tous les composants optiques maximise la transmission de la lumière tout en limitant la dispersion pour une performance optique exceptionnelle. De plus, l’utilisation de filtres de dernière génération garantit l’obtention d’un équilibre des couleurs optimal.

Visualisation du segment antérieur :
Doté d’une binoculaire de type galiléen à optique convergente avec un angle stéréoscopique de 16°, le laser Ultra Q ReflexMC offre une vision stéréoscopique plus naturelle avec une profondeur de champ réduite pour la focalisation précise sur des structures du segment antérieur.

Visualisation du segment postérieur :
La tour d’illumination du laser Ultra Q ReflexMC, qui peut être utilisée en position coaxiale, offre une meilleure perception de la profondeur du segment postérieur, ce qui permet une focalisation précise sur les structures de la cavité vitréenne.

Des performances optimisées à long terme

Un obturateur optique est un composant utilisé pour « canaliser » l’énergie afin d’obtenir une impulsion courte et puissante en énergie. L’obturateur optique utilisé dans le laser Ultra Q ReflexMC est constitué de matériaux homogènes très stables aux caractéristiques d’expansion similaires. Contrairement aux matériaux en polymère organique pouvant être à l’origine de performances de traitement irrégulières du fait de la déformation et de la fatigue des matériaux, les matériaux utilisés dans l’obturateur optique du système Ultra Q ReflexMC ont subi un traitement thermique qui assure des performances plus homogènes quelles que soient les conditions de fonctionnement ; le système offre ainsi des performances optimales et fiables et une durée de vie de plus de 400 000 tirs. De plus, l’alimentation sur mesure du laser YAG Ultra Q ReflexMC comprend un micro-contrôleur et un algorithme de compensation d’énergie pour obtenir des performances uniformes, tir après tir.

Photodisruption respectueuse de l’implant

Le laser Ultra Q ReflexMC vous permet de découper les tissus plus efficacement en limitant le nombre de tirs et l’énergie cumulée, ce qui réduit de façon significative le risque de « piquage » de l’implant. Doté d’un profil de faisceau ultra gaussien, le laser Ultra Q ReflexMC concentre plus d’énergie au centre du profil du faisceau pour une densité d’énergie renforcée, ce qui permet d’obtenir un claquage optique ultra-faible (dans l’air) d’environ 1,8 mJ, dans des conditions optimales. Vous pouvez ainsi effectuer les capsulotomies et les iridotomies à un niveau de puissance plus faible et plus efficace en réduisant le risque d’effets secondaires, comme le « piquage » de l’implant, l’épaississement de la rétine, l’augmentation de la PIO ou les lésions collatérales des structures environnantes. Les autres lasers YAG obtiennent généralement un claquage optique (dans l’air) de 3 à 4 mJ dans des conditions optimales.

Précision remarquable

Avec une tolérance de ± 8 µm, le système à double spots de visée du laser Ultra Q ReflexMC facilite le positionnement précis du claquage optique, que vous interveniez sur le segment antérieur ou postérieur.

Grâce à ce système de mise au point double, les deux faisceaux de visée convergent sur le plan focal. Ce système de visée simple mais très précis permet de savoir exactement si le laser et la lampe à fente sont bien focalisés grâce à la séparation des deux faisceaux de visée (qui indique une défocalisation), même si le mouvement de la lampe à fente (ou du patient) est minime. Les systèmes de focalisation à quatre points et d’autres modèles ne peuvent séparer les faisceaux de visée que si le décalage de la position de la lampe à fente est important.

Positionnement précis du claquage optique

L’offset (défocalisation) variable en continu du laser Ultra Q ReflexMC (entre 100 et 500 microns) vous permet de définir avec précision la distance entre le plan focal et la position de l’effet de plasma, ce qui garantit l’efficacité et la sécurité de la photodisruption. Selon le traitement, le foyer du faisceau de visée peut être placé exactement à l’avant du foyer du laser de disruption, derrière ou sur celui-ci.

Pour une capsulotomie postérieure, par exemple, il est conseillé de décaler légèrement le plasma vers l’arrière par rapport au tissu cible à inciser, car l’effet de plasma crée des ondes de choc qui remontent en direction de la source laser (c’est-à-dire vers l’opérateur). Ce positionnement permet d’assurer la précision du traitement tout en éliminant les risques d’effets secondaires, comme le « piquage » de l’implant.

Un déroulement du traitement optimisé

Ellex a intégré le laser et la lampe à fente pour optimiser l’efficacité et la fiabilité tout en simplifiant le fonctionnement. Le système Ultra Q ReflexMC, compact et ergonomique, libère l’espace de travail et facilite l’alignement du patient et le positionnement de la lentille. Il permet également d’accéder simultanément en toute simplicité au patient et aux commandes du laser.

Traitement plus rapide

Avec une fréquence de tir rapide pouvant atteindre 3 tirs par seconde (3 Hertz), le laser Ultra Q ReflexMC vous fait gagner du temps et vous permet de réaliser un traitement rapide et très précis. La cavité brevetée propriétaire du laser Ultra Q ReflexMC améliore le transfert de chaleur et le refroidissement pour un fonctionnement plus rapide et plus performant. De plus, les condensateurs d’impulsions du système se rechargent rapidement entre chaque tir sans risque de surchauffe, pour un fonctionnement ininterrompu.

Reflex Technology
 

Des innovations comme un éclairage axial et une visualisation coaxiale pouvant être dosés permettent d’effectuer une élimination des corps flottants au laser en augmentant l’efficacité et l’innocuité. L’élimination des corps flottants au laser implique l’utilisation de la technologie brevetée Reflex TechnologyMC d’Ellex et d’un nano laser YAG pulsé conçu spécialement à cet effet pour vaporiser les corps flottants.

La technologie brevetée Reflex TechnologyMC d’Ellex comprend une conception unique de tour d’éclairage pour biomicroscope oculaire, qui fait converger la vision de l’utilisateur, l’éclairage cible et le faisceau thérapeutique sur le même trajet optique et place leur point focal sur un même plan optique, ce qui offre une visualisation et un éclairage optimisés du vitré. Cela est particulièrement important lorsque les corps flottants sont ciblés, car cela minimise considérablement le risque d’erreur de focalisation et le risque de lésion au cristallin ou à la rétine. La conception unique du miroir d’éclairage, qui se déplace brièvement en dehors du trajet du laser pendant le tir, permet de s’assurer que le faisceau laser n’est jamais entravé. Cela minimise le risque de sous-dosage ou de surdosage de l’énergie, assurant ainsi l’atteinte de l’effet thérapeutique escompté.

 


La technologie Reflex TechnologyMC vous permet aussi d’alterner entre les modes axiaux et non axiaux afin de mieux visualiser le corps flottant et d’évaluer sa position par rapport au cristallin ou par rapport à la rétine : le mode axial permet de mieux visualiser les corps flottants situés dans la partie centrale ou postérieure du vitré et offre la référence spatiale  nécessaire, en particulier par rapport à la rétine; le mode non axial permet de mieux visualiser les corps flottants situés dans la partie antérieure du vitré. Autre avantage, vous ne risquez pas de sous-doser ou de surdoser l’énergie en raison du mauvais positionnement de la tour d’éclairage, ce qui élimine la coupure du faisceau laser. De plus, la précision du système de visée à deux points et le vaste éventail de défocalisation assurent un positionnement précis de la dégradation optique, protégeant ainsi le tissu environnant des lésions accidentelles.

Visualistion Axiale

La visualisation axiale offre une meilleure visibilité des corps flottants situés dans la partie centrale ou postérieure du vitré ce qui permet d’avoir une référence spatiale, en particulier près de la rétine, et le reflet rétinien fournit un meilleur contraste visuel afin de mieux visualiser certains corps flottants.

Visualisation non axiale

La visualisation non axiale offre une meilleur visibilité des corps flottants situés dans la partie antérieure du vitré ce qui permet de mieux identifier la capsule postérieure et de diminuer l’éblouissement dans certaines situations, en fonction de l’emplacement des corps flottants.

Brochure sur le système Ultra Q Reflex d’Ellex (Anglais)

TÉLÉCHARGER

Caractéristiques du système Ultra Q Reflex d’Ellex (Anglais)

TÉLÉCHARGER

 
 

Don’t Let Floaters Cloud Your Vision

Con Moshegov, M.D. en chirurgie oculaire au laser à Sydney, Australie

LIRE LA VIDÉO
 
 

Vitreolysis. Redefining Convention

Paul I. Singh, M.D. The Eye Centers of Racine and Kenosha, États-Unis

LIRE LA VIDÉO
 
 
 

Laser Vitreolysis for the Refractive Surgeon

Karl G. Stonecipher, M.D. TLC Greensboro, États-Unis

LIRE LA VIDÉO
 

Produits Reliées